Antoine de Saint-Exupéry

» Le P’ti Prince «

Embé dâs pintures à l’ égue de l’ écrivin
Tourna en patouè d’Sint-Pièrre pa
Gérard Dubac
Parréna pa Nicolas Quint

[Der kleine Prinz / The Little Prince / Le Petit Prince]

96 Seiten

ISBN 978-3-947994-91-5

€ 16,00

 

Les parlers du Croissant sont traditionnellement pratiqués au centre de la France, sur la frange Nord du Massif Central. Faisant partie de la famille des langues gallo-romanes, ils présentent simultanément de nombreux traits caractéristiques de l’occitan (limousin ou auvergnat) mais aussi des langues d’oïl (français, berrichon, bourbonnais ou poitevin-saintongeais). Le parler de Saint-Pierre-le-Bost (Creuse), dans lequel est traduite cette version du Petit Prince, est une variété de la partie orientale du Croissant (aire linguistique du bourbonnais.

Quant’é y’aviô si z’ans, é veuillé, un co, inne gente image, dé t’un live su un Bouè pâ artailla. Quô live s’ap’lève Istouères Vécudes. Qu’arprésentève un sèrpent boa qu’avalève inne bète sauvage. V’là la copie dau déssin. An d’zève dé l’live: «Lôs sèrpents boas avalant loure prouè tout’entière, san la mâcha. É pi aprè, é peudant pu bougea ét é dormissant pendant lôs si mouès d’loure digèstion.» À quô moument-là, é réfléchissé bin su lâs z’aventures d’la jungue ét, à mon tour, é réussissé, embé un créillon d’couleur, à traça mon premié déssin. Mon déssin numérô  1 [yin].