Heinrich Hoffmann

» Piêre al Bousséye «

Adaptation de « Struwwelpeter »
en wallon de Châtelet
par Jean-Luc Fauconnier

 

36 Seiten, Hardcover
ISBN 978-3-937467-79-5
12,90

Traduire un texte en vers d’une langue germanique de grande expansion vers une langue régionale romane peut sembler incongru. Il suffirait d’évoquer, entre autres, les problèmes relatifs aux niveaux de langue, aux ressources lexicales, problèmes dont la résolution risque de mener à une inévitable tricherie linguistique. En cette occurrence, il n’en n’est rien car la langue d’Hoffmann décrit, sans se départir de la fantaisie, un monde concret, dépourvu de la mièvrerie compassée et du sentimentalisme moralisateur qui affectent souvent les productions littéraires destinées à la jeunesse, un monde que les langues régionales peuvent restituer fidèlement et sans trahir aucunement un original qui a parfois connu des traductions « infidèles ».

Jean-Luc Fauconnier

Quand lès p’tits-èfants sont bé sâdjes
Sint Nicolas s’ mèt a dalâdje,
quand is-ont toute leû soupe mindji
èt qu’is n’ont né leû pwin rouvyi,
quand is n’ fèy’nut pont d’ disdût, zèls,
èt qu’is djoûw’nut sins fé lès fèls,
quand is vont pa t’t-avô lès tch’mins
èt qu’is tèn’nut leû mame pal mwin,
l’ sint leû boute saquants clicotias
èyèt in lîve d’imâdjes tout bia.